A toutes et à tous

Bonjour,

Photographe amateur, “très amateur”, utilisateur de longue date de darktable, je cherchais pour un ami une application photo plus adaptée que Gimp (qui est plutôt destinée à la manipulation d’image) mais aussi un peu moins technique que darktable, du moins plus intuitive et plus épurée, allant à l’essentiel.
Je connaissais rawtherapee pas forcement mieux que DT mais je découvre Art et je dois dire que j’en suis resté le c… par terre.

Bienvenue @Jaco,
effectivement Art est un véritable joyau d’ergonomie et de puissance. Il sait vraiment tout faire, et de façon assez intuitive. Il faut certes l’apprendre, mais la courbe d’apprentissage est peu ardue au regard des résultats extraordinaires obtenus.
Enjoy !

Pas si ardu que ça, certes il est vrai que venant de darktable, plus rugueux de ce point de vue, j’y ais vite trouvé mes marques il n’y a pas tant de différences conceptuelles que ça, plus quelques tutos de Carafife visionnés pour gagner du temps, principalement les masques assez différents dans leur manipulation que darktable.
Cela me conforte dans l’idée qu’il sera le bon outil pour mon ami qui ne veut pas se prendre la tête à passer un temps inconsidéré à apprendre une appli un peu usine à gaz.

Ceci dit quelques modules sont moins puissants que dt, les retouches, le dé-bruitage, mais en a-t-on toujours besoin !
A l’inverse il sait récupérer un profil .lcp d’objectif, pratique je possède un Laowa 9mm f/2.8 Zero-D que j’ai été obligé de caractériser pour l’utiliser avec darktable, alors que le .lcp est disponible sur le site du constructeur. C’est le genre de petit plus qui fait plaisir.

De même si le mode scène de darktable présente des avantages par rapport aux courbes de bases typées “constructeur”, ce mode scène utilisant filmique est assez perturbant pour un néophyte qui va avoir dès le départ un visuel décevant.
L’idée de la courbe tonale basée sur l’aperçu dans Art est pour les newbies rassurant, ce qui ne les contraint pas par la suite de s’en faire une typée pour le capteur de leur boîtier.

Art un bon équilibre savamment dosé et suffisamment puissant pour des photographes passionnés déjà exigeants. Chapeau bas à son concepteur.
Manque peut-être l’import direct de l’APN et le catalogage de sa photothèque.

Apparemment Aurélien (dev. de darktable) prépare un fork épuré allant à l’essentiel (enfin), mais probablement dans son esprit très scientifique et très matheux, le choix entre ces deux applis phares pourrait devenir cornélien.