Amélioration du module correction des taches

Bonjour.
Je fais essentiellement du portrait et les fonctions de retouche local en terme de lissage et de netteté sont vraiment excellent sous ART.
Je note malgré tout une difficulté quand on veux enlevé un cil un peu long ou un cheveux mal placer sur le visage, voir exemple ci-joint. Ou bien enlevé un élément du décor de la photo.
Peut-être une suggestion d’amélioration du module correction des taches en rajoutant les fonctions “pinceau” et “zone polygonale” au module.
Ou si quelqu’un c’est comment faire sous ART.

Le module “Retouche” de Darktable serait vraiment utile dans ART. Même en le simplifiant pour ne conserver que les “formes” et les “algorithmes” et en supprimant la “décomposition en ondelettes”.
Je pense connaître la réponse du développeur à cette éventuelle demande d’amélioration : Niet.

1 « J'aime »

… ou Digikam
Fotoxx et Lightzone sont pas mal aussi.

1 « J'aime »

Venant de Darktable justement, c’est le seul module qui manquerai au logiciel.
Dommage, je me formerai sur sur Gimp. Ce sera un bon complément à ART.
Le développeur veux sur garder une certaine réactivité du logiciel et ne pas transformer en usine à gaz.
Merci de ta réponse :grinning:

je commence à utiliser Digikam pour la gestion de mes photos.
Difficile au depart mais on apprend vite et on ce rend compte de la puissance de logiciel au fur et à mesure.

Je comprends le développeur de ne pas transformer ART en usine à gaz mais il faut quand même le faire évoluer et l’améliorer. Sinon …

Sinon…? ( La suite m’intéresse…)

Sinon les gens se tourneront vers d’autres softs je pense. Ca serait dommage pour le libre.

Il faut faire attention, à mon avis, de ne pas plaquer nos logiques commerciales, bien ancrées en nous, sur un soft dont la nature d’être est tout sauf commerciale.
À commencer par le nom, Art (Another RawTherapee) qui est le meilleur nom de soft pour ne pas le trouver sur internet !
Et Alberto n’a jamais voulu en changer malgré de nombreuses injonctions. Il se fout que son logiciel soit en tête du classement des utilisateurs. Eh bien… j’apprécie ÉNORMÉMENT cet état d’esprit. Toutes les demandes d’améliorations qu’il a reçues, dont beaucoup aussi ont été acceptées et développées, l’ont été parce qu’elle collait à la philosophie, la ligne, la cohérence de son projet. C’est la raison pour laquelle, ce soft à mon sens est ultraperformant, que l’on peut quasiment tout faire dans le cadre du développement d’un Raw, de façon assez intuitive, mais aussi en détournant de façon intelligente certains modules locaux.

Puis la force de l’Opensource, n’est-elle pas d’avoir accès au code ? Si le dév ne désire pas développer une fonctionnalité qui nous semble indispensable… et bien faisons-le-nous même, on en a parfaitement le droit.
Attention à trop s’attacher à vouloir plaire à tous, beaucoup de projets ont perdu leur identité en adoptant cet adage.

1 « J'aime »

:ok_hand: :slight_smile: :wink:

Tu as sûrement raison. On est tellement bassiné depuis des décennies par la pub, le marketing, le “tout, tout de suite” , l’esprit s’habitue à ce mode de fonctionnement. Mais je pense quand même qu’un module retouche serait le bienvenu dans ART. Wait and see.

1 « J'aime »

Oui ça serait top, pour l’instant j’apprend Gimp pour traiter cela :sunglasses:

Je pense que le logiciel est développé très régulièrement… Et c’est un gage de continuité…
Je suis plus inquiet pour GIMP que j’apprécie particulièrement et dont la version majeure 3.0 semble être une chimère. Dommage, comme le soulignait un internaute cela peut détourner certains du libre pour des logiciels dont le marketing est très agressif… Je pensais à Affinity

Certes, mais pas d’Affinity pour les Linuxiens… (excellent soft par ailleurs, au temps où j’étais mac user !)

C’est vrai qu’en ce moment les softs sont nombreux à disposition des photographes. Il suffit d’avoir un dual boot ou deux ordinateurs pour en profiter.

Bonjour,

Ne serait-il pas préférable d’utiliser une pince à épiler, la photo de portrait n’interdit pas de préparer son modèle avant la prise de vue.

Bon j’dis ça, j’dis rien.:rofl:

2 « J'aime »

Oui fallait aussi :rofl:
Ma fille bouge trop pou fait ça :grin:

Finalement après un apprentissage accéléré sur Gimp, les modules correction des taches, separation en ondelettes et gauchir font très bien le travail pour de la correction de portrait et evite de trop complexifier ART :blush:

Un petit tuto à partager ?

Salut, suivre les tuto de “Carafife” pour le fonctionnement global de Gimp, le youtubeur “El Lobo” tuto sur la décomposition en ondelettes et séparation de fréquences. Décomposition en ondelettes déjà intégré à Gimp et séparation de fréquences à créer soi-même ou il propose un script à télécharger qui est fonctionne bien. Biensur les outils de clonage et de correction des boutons très bien expliquer par Carafife sur ses tutos.
Outil Gauchir de Gimp littéralement absent de ART.
Avantages selon moi d’utiliser Gimp pour ces retouches : ART aplatie toutes les modifications faite chez lui et le convertie en TIFF 16 bits si je dit pas de bêtises. Puis fichier TIFF ouvert dans Gimp. Lorsque l’on retouche sur Gimp après, la retouche de peau est plus rapide car ne tiens plus compte de tout les correctifs fait sur l’image avant sur ART car l’image a été aplatie avec toutes les corrections appliquées.