Gimp 2.99

Autant pour moi, j’avais lu Kitra à la place de GIMP :rofl:

Je ne suis pas tout à fait réveillé visiblement !

Sans importance.
Voilà la boîte de dialogue à l’ouverture d’un fichier RAW (en l’occurrence .ORF) dans Krita :

Les méthodes de dématriçage sont au nombre de 11 : bi-linéaire, Amaze, VNG, PPG etc,
Balance des Blanc : Appareil photo, Automatique, Manuel, D65 par défaut (?)
Tons vifs (traitement des hautes lumières)
Réduction du bruit : Ondelettes, FBDD, bruit d’impulsion, de ligne CFA (?)

Et c’est tout.
Tout le reste est effectué dans Krita sur l’image dématricée : couleurs, luminosité, contraste, filtres divers comme G’Mic etc, de la même manière que dans Gimp, avec des options de dessin/peinture avancées.

Cela étant dit uniquement pour information, pas pour préconiser un logiciel plus qu’un autre.

1 J'aime

Après l’ouverture d’un RAW avec Gimp avec darktable, l’échange se fait en Tiff 32 bits flottants ! Je suis pas sûr que ce soit pas bon ! AMHA

@jpg54 :
Certainement, bien que je trouve le procédé très lourdinge : ouvrir Draktable dans Gimp pour simplement dématricer une image, retransférée en Tiff 32bits alors que le RAW déjà est déjà pesant en 12 ou 14 bits!
Mais encore une fois, je ne préconise rien. J’informe à propos de Krita dont il était question dans ce fil de discussion .

Bonsoir,
Concernant gimp, je regarde tous les tutos de “EL LOBO” (1 par semaine)ils sont très bien fait.
Bon réveillon à tous :clinking_glasses: :clinking_glasses: :clinking_glasses:

1 J'aime

Bonjour Carafife,

PSP dans ce commentaire est : Photoshop ou Paint Shop Pro ?

Cdlt

Photoshop

Merci Carafife,

bien qu’essayant de progresser avec Gimp, j’utilise encore Paint Shop Pro depuis très longtemps :wink:
Cdlt

J’ai utilisé GIMP depuis longtemps et de manière assez intensive. GIMP 2.99 et GIMP2.10 sont installés mais je ne m’en sers que dans quelques rares cas (clonage, par ex).
Actuellement, j’utilise très peu Rawtherapee et surtout ART. Deux logiciels, c’est déjà beaucoup pour moi :face_with_raised_eyebrow:
Je fais le max de ce que je peux faire avec ces logiciels et on peut déjà faire pas mal de choses (par ex du dodge/burn).
Ça me limite peut être mais c’est suffisant pour mon niveau d’exigence.

Le problème de GIMP jusqu’à l’adoption de GEGL est qu’il travaillait dans un espace de couleur SRGB 8 bits, ce qui n’est pas suffisant pour faire des corrections de couleurs.