La Madone à l'enfant

Bonjour,

je vous propose un sujet, dont je ne sais s’il mérite d’être traité pour le sortir de l’ombre, ou s’il convient de le garder ainsi. Dans la réalité, la statue se trouve dans une pénombre qu’éclaire des bougies placées au bas de la “niche” qui la contient (ce n’est sûrement pas le terme adéquat); tous ses détails sont visibles.

Jepg sorti du boîtier avec le conditions de prise de vue volontairement sous-exposée pour éviter de cramer les zones dorées réfléchissant la lumière :

Ce que j’en ai fait avec ART, puis finalisé avec Gimp (suppression de points lumineux, recadrage), sans penser que ce serait le seul rendu possible :

Et si certains veulent s"y atteler voici le fichier ORF source :

P4200779.ORF (13,1 Mo)

Voilà du grain à moudre

J’ai supposé que dans la pénombre, les couleurs apparaissaient désaturées.

@edmond_Gautier : ce n’est pas mal du tout, mais c’est un peu plus saturé. J’aime bien que l’on voie les étoiles dans l’ombre, derrière la madone car, en réalité, on les voit, peut-être pas autant, mais on les voit.
Bravo

J’aime bien les images contrastées

@Thierry : en effet, elle est contrastée, saturée aussi mais c’est tout à fait acceptable. Il y manque peut-être le redressement des verticales, sinon je lui une grande force, et du relief.
Très bien
Merci de t’y intéresser

1 J'aime

autre essai. ARP dans le JPG

Ma participation au sujet de André
sur ART uniquement
je l’ai voulue pas trop saturée .
J’aime assez le coté “Caravagesque” du jpg brut de boitier :slightly_smiling_face:

@roro @Thierry @edmond_Gautier @Petijan :
Ne trouvez-vous pas étonnant que chaque proposition diffère des autres? Qu’en fait, chaque photo n’est qu’une interprétation de la réalité et non le reflet de la réalité?

La réflexion de Roro, à propos de l’aspect Caravage n’est pas dénuée d’intérêt et donne à penser que cette prise pourrait demeurer dans l’état que le processeur d’Olympus fournit.
Peut-être, d’ailleurs, sera-ce la version que je présenterai, si je le fais, à mon club photo.

Merci de votre participation

Et une de plus.
Il est vrai qu’à moins d’avoir vu l’original (et d’avoir une bonne mémoire visuelle), il est assez difficile de savoir à quoi doit ressembler l’image ou pas…

1 J'aime

@Eric_de_Nice Je suis tout à fait d’accord avec ta remarque concernant la nécessité d’avoir vu l’original pour restituer un aspect réaliste d’une scène. Et la facilité offerte par les logiciels, ART compris, pour manipuler les couleurs encouragent à une interprétation personnelle plutôt qu’à un respect du réel.
Merci de t’être essayé à l’exercice

Mais de rien !
:+1:

Ton jpeg boitier et le rendu d’Eric de Nice ont ma préférence, si je peux me permettre :grinning:

C’est moi ou bien l’ombre est un peu flippante, non ?

@Yano : Il y a un éclairage directionnel en bas et à gauche.
Et il est vrai que le jpeg boîtier, dans les conditions de prise de vue (mesure ponctuelle, -0.7 EV) dramatise les ombres et créent une atmosphère. L’image peut être regardée et gardée comme ça.

Oui, ton jpeg est excellent, le rendu me plait beaucoup, les ombres très présentes apportent une atmosphère qui se prête bien à la compostion. Je ne sais pas ce que tu as comme appareil photo mais le capteur est de qualité, y a pas du tout de bruit à ISO 800.

@Yano : j’ai plusieurs APN, mais cette photo a été prise avec un Olympus OM-D E-M5 MKII, qui est un hybride µ4/3 avec un capteur 16Mpx de 13 x 17.3 mm. En format 3/2 “seuls” 14Mpx sont requis. Puisqu’on prale de ce boîtier que j’aime beaucoup, j’ajoute qu’il est léger, tropicalisé, stabilisé sur 5 axes, dispose de fonctions étonnantes comme le focus staking, ou la haute définition permettant des images de 40 Mpx (avec un capteur de 16, faut le faire), le redressement des perspectives etc,.
Il n’est pas récent : 2015!