Win-win

Bonjour
je suis Philippe, en pré retraite , j’ai enfin du temps pour apprendre et maîtriser RT et maitenant ART … tout cela au profit d’une assos dans la mise en oeuvre . Donc gagnant-gagnant. je me suis ingurgité les chaines de Carafife (ou en cours) et celles d’autres auteurs.
Suis équipé d’un olympus EM5 mk2 et de plusieurs objectifs pro (et avant d’OM10, OM2N etc).
Le travail sur les photos avec ces logiciel est fascinant … qd on sait que la plupart des zanimaux ne voient que le noir et blanc ils ratent qq chose. hihi les humains nous on le vaut bien !! :wink:

edit: suis entre Volvic et Clermont … en Auvergne la seule, la vraie :star_struck:

1 « J'aime »

Bonjour et bienvenue @Grz63 ,
bientôt la retraite ??? L’agenda va se remplir vite, on ne sait plus où donner de la tête quand on devient maître de son temps. Fini les “RTT”, on bosse tous les jours !

Les abeilles voient autrement les couleurs, on ne sait pas ce que nous perdons.

Bienvenue à toi Grz63 :beers: :honeybee:

Bienvenue :smiley:

Bienvenue ! :grinning:

Bienvenue !

Bienvenue :grinning: :grinning:

Bienvenue ! :slight_smile:

Bienvenue à toi

PS J’ai un olympus EM5 mk2 dont on critique souvent la complexité des menus mais dont j’ai découvert les “petits secrets” au gré des trouvailles sur le net - Un des plus utile est celui qui permet le Contrôle direct les hautes et basses lumières dans le viseur et (ou) à l’écran

1 « J'aime »

Bienvenue Philippe !

J’ai remarqué qu’en calibrant systématiquement la BdB avec une feuille blanche que je promène partout , je partais d’une bien meilleure base :upside_down_face:

Effectivement une simple feuille blanche peut le faire ou même servir à modifier l’éclairage d’un flash (en diffuseur ou déflecteur) comme l’explique Eric Gibeau adepte (et défenseur) des micro 4/3 https://www.youtube.com/watch?v=SQNdCRxFD8Y - cela dit Art offre beaucoup de possibilité dans la correction post traitement (selon les boitiers)

Exact, ART ou RT sont très forts mais comme le dit notre gourou c’est toujours mieux de partir d’une bonne base, dès la prise de vue