Amélioration en un clic

Hello,
Très souvent, je prends mes photos en jpeg. Bien sûr je pourrais opter pour RAW + jpeg.
C’est comme ça.
Et je constate depuis des lustres que si le processeur et le programme du boîtier fonctionnent bien (bravo les ingénieurs qui les ont pondus), je ne suis pas toujours satisfait de l’apparence, des ombres trop fortes, des hautes lumières trop intenses. Un traitement global de ces 2 paramètres, parfois, me suffit.
Darktable propose Ombre et Haute Lumière, qui, avec le réglage par défaut convient la plupart du temps.
Lightzone propose Relight, dont le réglage par défaut me convient également
Art, lui, dispose de Mappage de Tonalité Log

J’ai voulu comparer, voilà le résultat

Ça se ressemble, non, avec, à mon avis, un effet plus prononcé dans Darktable.

Salut André,

je ne sais si j’ai bien compris, mais darktable, LR (Art je ne sais pas) sont des programmes destinés à traiter essentiellement du raw, donc pas forcément les programme idoines pour du jpeg, essaye plutôt avec un Gimp, Photoshop, Paintshop etc.

Bonne journée

Certes Art et consort sont faits essentiellement fait pour traiter du Raw, mais pas que.
Sinon prendraient-ils en charge les formats bitmap? :thinking:
Et une fois que le Raw est dématricé, toutes les autres améliorations concerne une image en mode point, qu’elle ait été en Raw ou départ ou pas.
La seule différence est que l’image jpeg est codée sur 8 bits, alors que le Raw, selon sa provenance est codé en 12 ou 14 bits, voire plus peut-être. Le Raw contient plus d’informations manipulables que le jpeg, c’est tout.
Il n’y a aucune contre-indication à régler Ombre/Haute lumière, Contraste local, Netteté, Débruitage, Luminosité, Contraste, Couleurs, Amplification de texture etc, sur une image bitmap avec un dématriceur plutôt qu’avec Gimp (que j’utilise quotidiennement).

Ce me semble.

Sur Art le module qui correpond à ombre et haute lumière serait plutôt l’ “Égaliseur Tonal” non ?

Tu as peut-être raison, présenté sous une autre forme avec des curseurs appelés différemment.
Carafife pour nous dire

L’encodage log est un module qui correspond à la “premiere partie” de filmique. Il cartographie les pixels de la photos dans l’espace linéaire pour l’adapter à la page dynamique de ton support ecran. Pour les ombres et les HL, c’est plutôt le combo egaliseur tonal + menu déroulant des HL dans l’expo (seulement dispo pour les raws). La courbe tonale fait aussi l’affaire. en fait lorsque tu actives le modules HL de darktable, tu l’actives avec un préréglage “d’usine”. Faire un profil partiel équivaut à ça. Tu peux l’entrer dans tes règles de profils dynamiques si il te convient pour tous les cas comme ça, tu n’auras même plus besoin d’activer un module :wink:
à noter tout de même que dt peut aussi le faire en préréglage auto à partir du module. Reserve l’encodage log pour le cas par cas

Je ne sais pas pour ton Olympus ou ton pana, mais n’ont-ils pas une fonction similaire au d-lightning de Nikon qui correspond à ce que tu cherches ? Tu aurais ainsi un JPG direct qui te conviendrait.

Sur l’EM1 que je possède tu peux regler une courbe de tonalités.

c’est la fonction i.Dynamique chez panasonic, tu as un GX80 il me semble. J’ai trouvé quelques exemple ici : https://www.magazinevideo.com/test-en-ligne/idynamique-pedestal-hautes-lumieres-ombres/36655.htm#anchor0

oui c’est la fonction “Vérif haute lum&ombre”

Merci @Andre_33, l’exercice est tout à fait intéressant et instructif. Il est vrai que le Raw bénéficie d’une “profondeur” plus importante, j’avais aussi en tête l’idée que le jpeg étant déjà “développé” par le boitier, le travail de neutralisation de l’illuminant principal serait donc fixé (balance des blancs), du coup cela limiterait les capacités d’ajustement des logiciels pour ce format, obstacle que l’on ne rencontrerait pas pour le RAW. Cela dit, les jpeg générés par les boitiers sont vraiment devenus tip top, je shoote systématiquement en RAW plutôt parce que mon workflow est organisé pour cela que réellement pour gagner qqch à chaque cliché…
… Et bienvenue sur le forum :slight_smile:

Oh comme tu as raison et c’est le cas de plus en plus!

Carfife : Si les jpeg sont presque “parfaits”, cela limite la nécessité du RAW et de son développement, donc du temps passé devant son écran plutôt que derrière le viseur de son APN.
De fait, je trouve les jpeg de l’Olympus et du Panasonic plus intéressants que ceux de mon Nikon. Il est vrai que sur chacun de ces boîtiers, le rendu peut se régler selon ses préférences de saturation, de contraste, de netteté et que ces réglages différent d’un boîtier à l’autre. Les rendus ne peuvent être identiques.

Lepolau : oui, sur le GX80, il y a une option iDynamique avec possibilité Auto, Elevé, Standard, Bas, Non. Je n’ai jamais poussé la curiosité jusqu’à voir à quoi cela pouvait bien correspondre. Je vais le faire

Merci à tous pour la réactivité du forum

[vendredi jour de troll] AMHA rien ne limite la nécessité du raw et rien ne justifie l’emploi du jpeg :stuck_out_tongue_closed_eyes:

1 J'aime

[vendredi jour de troll] AMHA rien ne limite la nécessité du raw et rien ne justifie l’emploi du jpeg

Et vice versa, bien évidemment
:joy:

1 J'aime

Pour des photos avec des problèmes d’expo que l’on souhaite quand même conserver car elle sont uniques pour soi, avoir le RAW sauve quand même la vie !

Le problème du JPEG boîtier c’est qu’il faut généralement la redimensionner pour son utilisation, pour un format web de petite taille c’est pas gênant mais pour un fond d’écran (comme chez moi en 1920X1200px) ça peut se détériorer je trouve.

1 J'aime

@Yano

Pas certain.
Quand le jpeg du Nikon est en 6000x4000, ou celui de mes hybrides en 4592x3064, il faut quand même pas mal les réduire pour les afficher en plein écran.
Non, cela ne les détériore pas plus que si l’original était en RAW, qui de toute façon, sera affiché en jpeg

Ça dépend des photos, pour certaines je suis d’accord mais pour de la macro le piqué altère l’image (fleurs et insectes) on voit une différence (je suis aussi en 6000 x 4000 sur on Nikon.)

Et puis il y a aussi le côté retouches et masques, là aussi il faut passer par le RAW, et le débruitage si besoin qui fonctionne bien mieux en RAW…la récup des hautes lumières…etc…

Le meilleur outil est celui avec lequel on est à l’aise.

C’est cool que les APN donnent le choix entre du JPG et du RAW.
Mais vu le nombre de fois ou le raw m’a littéralement sauvé des prises de vue, et quitte a de toute façon devoir les retravailler après.
De mon point de vue, c’est dommage de se priver du fait de tout prendre en RAW.

Par contre ça prend en effet beaucoup plus de place, acheter un disque dur de plus à son ordinateur n’est pas du luxe :stuck_out_tongue:

@Yano
Tu as certainement raison de procéder comme tu penses que cela doit être fait.

Mais… jpeg n’est-il pas format défini par des photographes? Pour des photographes?
jpeg : Joint Photographic Experts Group

Moi, je ne suis plus royaliste que le roi.
Je fais du jpeg, parfois du Raw. Et bien souvent cela me satisfait, hormis luminosité/contraste/ombre et haute lumière vu la faible dynamique des capteurs comparée à celle de nos yeux